Paroles d’enfants de 8 à 10 ans

Paroles d’enfants de 8 à 10 ans

Atelier Philo première séance

Après la lecture du texte de Pixie de Matthew Lipmann par chaque enfant, émergence de trois questions et  choix d’une seule par les enfants :

_ « Ce n’est pas juste de se moquer des vieux, ce n’est pas leur faute et c’est comme si on se moque de nous. Nous on va devenir comme ça, après !

– Ça n’apporte rien de se moquer : les sens diminuent, les yeux, les oreilles, ils s’affaiblissent ;

– C’est comme les bébés

– On se moque pour montrer qu’on est plus fort, pour se rendre intéressant

– Ils ont passé des années : +de 60 ou 70 ans….

– Ils peuvent être en bonne santé, ils savent plein de choses : comme c’était avant, l’histoire. On peut discuter, c’est intéressant.

– Ils nous disent ce qu’il faut faire, ne pas faire : la justice.

– Des fois ils savent plus que nos parents ;

– Ils nous donnent de l’affection, j’aime bien elle m’aide .Elle me fait de la bonne cuisine.

– Ils ont le droit de vivre, il faut les défendre.

– Je préfère les vieux parce que je peux les aider et eux ils m’apprennent : les jeunes ne m’apportent rien !

– Etre grand c’est aider les vieux »

Atelier Philo deuxième séance

Questions après lecture du texte de Pixie, fin du chapitre 1 :

Pourquoi on ne veut pas visiter les endroits vieux ? Pourquoi Pixie pense que son corps n’est pas à elle ? Pourquoi nous agressons-nous les uns les autres ? Pourquoi son bras est endormi ? Pourquoi Pixie pense que c’est elle la créature ?

Le choix des enfants :P ourquoi nous nous agressons les uns les autres ?

– Pour se défendre, pour nous embêter, se rendre intéressant, montrer sa force,

– Comment ? doigt d’honneur, nous tape pour rien, avec la force, avec la parole, avec des armes,

– L’agression c’est des fois un viol.

Insulter c’est plus grave que de taper.si on t’insulte ça te fait mal au cerveau, taper c’est moins grave.

– Un bleu cela s’en va mais vexer cela reste longtemps. Le bleu au cœur reste toujours dans le cœur, dans la tête : tu ne peux plus dormir, tu es malheureux, tu peux perdre le contrôle de toi (même déchirer ton journal intime). Tu fais des choses contre les choses que tu aimes, envie de tout casser, pas envie d’aller à l’école.

– Des fois cela ne fait pas mal. Cela dépend de qui te le dit et de ce qui te dit : si c’est ta meilleure amie et de quoi elle te parle.

– Si on réfléchit cela pourrait s’arranger avec des mots gentils .On peut des fois penser des choses et ne pas les dire.

– Le racisme c’est de l’agression : parler sur la couleur de ta peau, sur ta famille.

– L’agression c’est quelque chose de mal qui n’est pas de notre nature.

Atelier Philo troisième séance

Pourquoi quand tu es amoureux certains se moquent de toi ?

– Ils sont jaloux, parce qu’ils n’en ont jamais eu. Ils le répètent à tout le monde, ils aimeraient être à notre place .ils ne savent pas ce que cela fait.

– On n’a pas à le dire, moi je le garde secret. Moi je le dis à ma copine et elle le dit à sa copine …..Alors tout le monde le sait..

– C’est exceptionnel, c’est dur de trouver un amoureux. Oui on ne s’attend pas à tomber amoureux.

– On se sent plus à l’aise dans sa vie,. On a envie de passer du temps ensemble, on échange entre nous. On discute.

– Mon cerveau pense à lui, j’ai un blanc dans la tête : je ne pense plus à l’école aux devoirs C’est essentiel dans la vie.

– On sent quand on est amoureux ; le corps nous le dit : je bredouille, bafouille .j’ai les jambes qui tremblent, des fois j’ai une boule au ventre. Mon cœur bat.

– J’ai envie de rester seul pour penser, j’ai envie de passer du temps avec lui, je veux un avenir, sortir, partir en voyage, avoir des enfants

– Quand tu lui fais un bisou ça prouve que tu l’aimes.il nous manque.

– Plus on passe du temps, plus ça nous échappe : j’ai plein d’Ex !

– C’est un sentiment qui s’arrête, qui recommence

– Moi ça fait 5 ans…

  • Il y a aussi l’amour de la famille

Atelier Philo quatrième séance

Questions après la lecture du texte Elfie chapitre2, 1 er paragraphe.

  1. Pourquoi la maman d’Elfie dit qu’elle ne sait rien faire ?
  2. Pourquoi Elfie pense qu’elle fait toujours mal ?

La 2 ème question est retenue.

Pourquoi Elfie pense qu’elle fait toujours mal ?

– On ne fait pas toujours des choses mal, il faut qu’elle se dise aussi qu’elle sait faire des choses, il faut s’encourager sinon…

– Des fois,il faut être énervée pour être décidée à y arriver,elle doit se concentrer.

– C’est un peu bête de dire qu’on fait toujours des choses mal..Si tu dis cà, tu vas les faire mal.

– C’est pas grave de faire cela.

– C’est un adulte qui parle ‘donc’on lui donne plus d’importance.

– C’est dans ma tête,en réfléchissant après,je sais si c’est bien ou pas bien.

-C’est mal de ne pas tenir sa parole.

– C’est mal de perdre un objet précieux que tu devais garder pour le transmettre dans la famille.

– A l’école,si on fait mal, les autres pensent qu’,on est bête.

– On fait tous des choses mal cela ne veut pas dire qu’on est bête.

– C’est bête de faire des choses sans réfléchir

– Un garçon,il fait plein de bêtises et pour autant il n’est pas bête.

– Quand elle se sert ,elle est malpolie.

– Ce n’est pas faire le mal quand on ne sait pas.

– On fait mal ,on peut pas s’en empêcher, il se contrôle pas.

– Si on réfléchit en faisant mal et que je le sais ,alors c’est mal.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *