Bilan du groupe de pilotage pour le voyage atelier d’octobre 2013 en Tunisie

Vendredi 15 novembre 2013

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU GROUPE DE PILOTAGE AVEC LES CORRESPONDANTS TUNISIENS RESPONSABLES DES ACTIONS SUR LES DIFFÉRENTS SITES

GROUPE DE PILOTAGE PERMANENT : DANIELE-GLEYA-NICOLE
CORRESPONDANTS DES SITES : HOUDA-DALENDA-RIFAAT-BÉCHIR-SAFA

Ordre du jour :
– I-Ce qui a bien marché
– II-Ce qui doit s’améliorer
– III-Les projets de structure
– IV-Les actions et les demandes à ARP-PHILO

I – Tour de parole sur ce qui a bien marché :
(Recueil des points de vue avant l’évaluation des stagiaires)
– Le programme en ce qui concerne la formation et les ateliers a été tenu contre vent et marées, on n’a rien laissé tomber, et ça a bien marché
– Toute la session a été excellente
– Pour les ateliers, on a tout tenu et on s’est adaptés aux imprévus
– Le plus fort a été la rencontre avec le monde des jeunes, un vrai plaisir qui montre l’intérêt et l’impact possible de notre projet.
– On a réussi, les étapes de formation ont été respectées, le plus positif : l’audience trouvée à Radés auprès des jeunes professeurs et la rencontre des étudiants et élèves à Gafsa
– On a bien varié les activités, on a bien tenu les ateliers, et les visites de découverte du pays ont été très intéressantes
– Intérêt énorme du partage d’outils surtout à Gafsa.
– La découverte des richesses culturelles et humaines, la redécouverte de la détermination des tunisiens, de leur dynamisme et de leur amour patriotique, a été très impressionnante pour l’autre rive !
– L’efficacité de la démarche de demande de subvention avec tout ce qu’on pourra réinvestir en matière de rédaction et de présentation de projet.
– La bonne ambiance et la coopération dans le groupe

II- Ce qui doit s’améliorer
– La gestion du temps avant : Il faut rendre possible l’impression du livret complet côté tunisien, donc l’envoyer au moins 15 jours avant. Il faudrait pouvoir le corriger avant tirage. Il faudra se donner les moyens d’avoir des relecteurs 3 semaines avant l’envoi.
Les demandes de subvention sont à poser dans les délais en Tunisie.
La gestion du temps pendant : L’intérêt individuel doit s’effacer devant l’intérêt collectif ! Personne ne devrait s’autoriser à prendre une décision de changement de programme pour satisfaire tel ou tel sans en référer au comité de pilotage. Chacun est adulte et doit prendre ses responsabilités s’il souhaite sortir du programme (taxi etc).
Il faut un respect de la coordination du comité de pilotage, en l’occurrence pour cette session Gleya , Danièle et Nicole avec le responsable du site du jour
– Il faudrait se doter ou avoir à disposition sur place , un matériel de projection avec hauts parleurs, ordinateur et imprimante pour éviter le transport lourd du matériel ARP-PHILO
– Il faudrait aussi centraliser les informations reçues de France : Pourquoi pas un seul interlocuteur tunisien avec un suppléant pour dispatcher l’information en Tunisie, et un seul émetteur français qui négocierait le livret avec lui, jusqu’au bout ?
– Il serait bon que le groupe tunisien de pilotage se structure et que quelqu’un soit chargé d’envoyer les infos aux autres pour les réunions les CR, les actions à coordonner

III- Les projets de structure
– Le réseau se constitue, la banque de ressources s’amorce avec déjà deux livrets , celui de Foix et celui de Tunisie. Ils pourront être complétés par tout apport de supports et de réflexions adressés à ARP-PHILO qui capitalisera classera et renverra à chacun.
– La création d’une association tunisienne est envisagée. Il lui appartiendra de se trouver un nom et d’établir un contrat avec ARP-PHILO ( Voir CR de l’AG d’ARP-PHILO sur ce point, les statuts d’ARP-PHILO )
– Idées émises : une association à créer avec des sous divisions affectées, par exemple
– au club de français des facultés de lettres et à l’enseignement supérieur ( Gleya ?)
– aux nouvelles pratiques dans l’enseignement de la philo en lycée et dans tout le système scolaire ( Houda ?)
– aux animations dans la cité, à partir de la vidéo notamment , ciné-clubs, débats culturels… ( Rifaat ?)
– aux animations hors temps scolaire dans le peri scolaire , avec essais de café citoyens et ateliers par la LTE (Bechir et la LTE ?)
– Aux supports logistiques hôteliers conviviaux et culturels ( Dalenda ?) ETC…
OBJECTIF : Capitaliser, rassembler, communiquer pour dynamiser l’entreprise

IV- Projets d’actions et demandes à ARP-PHILO

La motivation à travailler ensemble est confortée
De nombreuses idées de réinvestissement du stage sont avancées : café citoyen, café philo, ateliers élèves, ateliers étudiants, travail avec L’INS…
D’autres stages avec ARP-PHILO en Algérie, en France et en Tunisie
sont attendus.

Une question est posée concernant la possibilité de combiner interventions CNV, ateliers d’écriture et formation à l’animation.

Réponse d’ARP-PHILO : La structure associative tunisienne, autonome aura toute liberté pour faire intervenir qui elle veut à d’autres moments mais ARP-PHILO préfère se concentrer dans les sessions qu’elle organise sur la mise en place des NPP avec sa propre méthodologie de formation qui inclut du créatif et du critique ainsi qu’une approche spécifique concernant la violence.
ARP-PHILO attend et étudiera avec intérêt et amitié toute demande émanant de ses interlocuteurs tunisiens.

CONCLUSION

Cette magnifique session a été rendue possible par l’investissement de toutes nos différences au service de valeurs communes dans un projet concerté. Preuve que c’est possible , on peut et on a hâte d’aller encore plus loin ensemble au service d’une éducation citoyenne à la démocratie par la réflexion partagée et l’écoute reconquise, sur les deux rives de la Méditerranée !

À propos de admin

Danièle Dupin présidente d'ARP-PHILO
Ce contenu a été publié dans Actions de formation, En Tunisie, régulations, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *